cépage-cabernet-sauvignon-article-blog-cépages-bordeaux

Les principaux cépages de Bordeaux

La région de Bordeaux, située dans le sud-ouest de la France, est mondialement réputée pour ses vins d'exception. Si cette renommée est due à de multiples facteurs comme un terroir exceptionnel ainsi qu’au savoir-faire vitivinicole centenaire, les cépages de la région jouent également un rôle décisif dans l’identité des vins produits.

Suivez le guide, dans cet article, nous allons donc explorer les principaux cépages du Bordelais ainsi que leurs caractéristiques distinctives !

Les cépages rouges de Bordeaux

Les cépages rouges constituent plus de 80% des plantations de la région bordelaise. Par ailleurs, 3 variétés représentent 98% de la production de rouge.

Le Merlot 

Il représente 66% de l’encépagement en rouge et est donc la star du vignoble bordelais. Celui-ci se distingue par sa souplesse tannique, son fruité charmeur ainsi que sa rondeur en bouche. Il affectionne particulièrement les sols argilo-calcaires et se trouve donc principalement sur la rive droite de la Garonne au sein d’appellations telles que Saint-Émilion (Château Jean Faure), Pomerol (Château de Valois) ou encore Blaye Côtes-de-Bordeaux (Château Bel-Air La Royère). D’un point de vue gustatif, il exprime des notes de fruits rouges et noirs telles que la prune, la cerise ou encore la fraise.

 

Le Cabernet-sauvignon

Il est aussi un cépage emblématique de Bordeaux et représente 22.5% de l’encépagement régional rouge. Celui-ci apporte structure, acidité et puissance tannique et permet aux vins de la région de pouvoir se garder plusieurs années en cave. Les sols graveleux sont son terroir de prédilection et on le retrouve donc principalement sur la rive gauche de la Garonne, notamment dans le Médoc. Les vins de Pauillac (Château Dompierre), Saint-Julien (Château Gruaud Larose, Château Lagrange), Margaux (Château Mille Roses, Château Brane-Cantenac), Saint-Éstèphe (Château Calon-Ségur, Château Montrose, Château Meyney) et Pessac-Léognan (Château Smith Haut Lafitte, Château Brown) mettent par exemple magnifiquement en valeur ses notes de cassis, prune, cerise noir et épices douces.

    Le Cabernet-franc 

    Il est le 3ème cépage rouge le plus important et est planté à hauteur de 9.5% dans la région. Il apporte une jolie acidité, des tanins plutôt souples, des arômes de framboise, fraise et pivoine ainsi que parfois un petit côté végétal caractérisé par le poivron. Celui-ci se plaît particulièrement sur les sols argilo-calcaires de la rive droite, notamment à Saint-Émilion et Pomerol. Il contribue également au bon potentiel de garde des vins.

    D’autres cépages rouges sont également présents dans la région comme le Petit Verdot, le Malbec ou encore le Carménère.

    Le Petit Verdot est connu pour ses arômes intenses de fruits noirs, sa couleur profonde ainsi que ses tanins puissants.

    Le Malbec offre quant à lui des vins corsés, riches en couleur, offrant des tanins veloutés ainsi que des arômes de fruits noirs. Il est notamment utilisé en assemblage dans les appellations de l'Entre-deux-Mers et de Blaye.

    Enfin, le Carménère est un vieux cépage originaire de la région et s’étant notamment très bien exporté au Chili et en Italie. Il est apprécié pour sa couleur intense ainsi que sa richesse tannique et aromatique.

    Tous ces cépages sont généralement utilisés en assemblage. Il en effet rare dans le bordelais qu’un seul cépage constitue l’intégralité d’une cuvée.

     merlot-cépage

    Grappes de Merlot

    Les cépages blancs de Bordeaux

    Les cépages blancs représentent moins de 20% du vignoble bordelais. Au sein de cette catégorie, deux d’entre eux réalisent près de 90% de la production.

    Le Sémillon

    Il est le principal cépage blanc de la région et représente 45% de l’encépagement de cette couleur. Il apporte aux vins une jolie texture grasse ainsi que des arômes de fruits blancs, fleurs blanches et de miel. On le retrouve principalement dans le Sauternais (Château Haut Bergeron) où il est utilisé pour la production de vins liquoreux grâce à sa sensibilité à la pourriture noble (Botrytis cinerea). Néanmoins, il est également présent dans la région des Graves (Pessac-Léognan) ou encore dans l’Entre-deux-mers (Cheval Quancard) où il permet de réaliser des vins blancs secs.

     

    Le Sauvignon blanc

    Il représente 43% du vignoble en blanc. Si ce cépage est très connu pour sa présence dans la Loire sur des appellations comme Sancerre ou Pouilly-Fumé, il est également très implanté à Bordeaux. Celui-ci est apprécié pour son caractère vif et offre ici des notes de fruits exotiques, fruits blancs et agrumes. Au même titre que le Sémillon avec lequel il est presque tout le temps assemblé, il est très présent sur Pessac-Léognan ainsi que dans l’Entre-Deux-Mers.

    Outre ces deux cépages, d'autres variétés moins répandues sont également présentes à Bordeaux. On peut par exemple citer la Muscadelle (5% du vignoble en blanc) qui est utilisée en petite quantité dans les assemblages de vins blancs secs et liquoreux afin d’apporter des arômes floraux et de fruits à chair blanche. D’autres cépages comme le Colombard ou l’Ugni blanc sont aussi présents.

    Il convient de mentionner que Bordeaux est connu pour son art de l'assemblage. Ainsi, au même titre que pour les vins rouges, les cépages blancs précédemment cités sont presque toujours mélangés afin de compléter leurs forces et combiner leurs aromatiques.

    Vous connaissez désormais tous les cépages bordelais ! Grâce à ces explications, vous devriez à présent être capable de sélectionner les vins correspondant le mieux à vos préférences. Si vous souhaitez plus de conseils sur la région de Bordeaux, n’hésitez pas à contacter directement La Cave Éclairée !

    cépage-sémillon

    Grappes de Sémillon

    Retour au blog

    Laisser un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

    1 de 25
    • ✔️ 100% DES VINS DÉGUSTÉS

    • 📦 ENVOIS RAPIDES ET SÛRS

    • 🍷 UNE CONSERVATION IDÉALE

    • 💳 PAIEMENTS 100% SÉCURISÉS

    1 de 4