Collection: Achat Cognac & Armagnac

Cognac et Armagnac : deux régions, deux terroirs et deux alcools bien distincts ! Découvrez une sélection avisée de ces deux spiritueux français d'exception grâce aux Cognacs Guy Lhéraud et aux Armagnacs Baron Gaston Legrand.

4 produits

Le Cognac et l'Armagnac

Eaux-de-vie emblématiques de la France, le Cognac et l'Armagnac sont des spiritueux de renommée mondiale appréciés pour leur grande complexité aromatique.

Mais savez-vous comment ces deux alcools sont produits ? Connaissez-vous leurs différences et points communs ? Suivez le guide.

Terroirs, cépages et fabrication

Tout d’abord, Cognac et Armagnac sont deux spiritueux produits à partir d’une même matière première : le raisin blanc.

Ainsi, les premières étapes de leur processus de fabrication correspondent à celles d'un vin : vendange des raisins, pressurage afin de récolter les jus, et fermentation alcoolique. Une fois les vins obtenus, la distillation intervient alors afin de concentrer alcool et arômes. Enfin, le distillat est par la suite vieilli en fûts de chêne durant plusieurs années.

Néanmoins, il existe entre ces lignes de nombreuses spécificités pour chacune de ces eaux-de-vie.

Tout d’abord, pour le Cognac, les raisins doivent être cultivés au Nord de Bordeaux (principalement sur les départements de Charente et Charente-Maritime) tandis que les vignes d’Armagnac sont quant à elles situées dans le Sud-Ouest, à 300km plus au sud. Les deux terroirs sont donc différents, cet écart influençant obligatoirement les alcools produits.

Ainsi, les sols cognaçais sont réputés pour être particulièrement calcaires tandis que le terroir armagnacais est principalement sableux, bien que certaines zones soient également argilo-calcaires et argilo-siliceuses.

Dans le but de justement nuancer certains terroirs ainsi que de valoriser la qualité de certaines eaux-de-vie, les régions de Cognac et Armagnac sont par ailleurs elles-mêmes sous-divisées en plusieurs crus.

Le Cognac est ainsi divisé en 6 crus : Grande Champagne, Petite Champagne, Borderies, Fins Bois, Bons Bois et Bois Ordinaires, les deux premiers étant réputés comme étant les plus qualitatifs.

De son côté, l’Armagnac se catégorise en 3 sous-régions : Bas-Armagnac, Haut-Armagnac et Armagnac-Ténarèze. 

Par ailleurs, si pour les deux alcools, le principal cépage utilisé est l’Ugni blanc, les producteurs d’Armagnac emploient de manière plus fréquente d’autres variétés, à l'image du Baco ou de la Folle Blanche.

Concernant la distillation, des différences existent également. Ainsi, le Cognac doit obligatoirement être produit grâce à une double distillation effectuée dans des alambics à repasse et chauffés à flamme nue. L’Armagnac est quant à lui largement réalisé grâce à des alambics à colonne courte.

Enfin, il est également à noter que les Armagnacs millésimés (réalisés à partir des vendanges d’une seule année) sont bien plus courants. Les Cognacs sont quant à eux très majoritairement produits grâce à des assemblages de millésimes.

Cognac et Armagnac ont-ils des goûts différents ?

Il peut être compliqué, même pour un professionnel, de distinguer à l’aveugle un Cognac d'un Armagnac. En effet, si des différences gustatives existent, celles-ci sont plus marquées durant la jeunesse des deux spiritueux. De fait, de longs élevages en fûts auront tendance à rapprocher les aromatiques des deux eaux-de-vie.

Ainsi, le Cognac s’identifie généralement par des arômes de raisins secs et de violette tandis que l’Armagnac offre une aromatique plus légère et florale, exprimant également des notes de fruits confits comme le pruneau. Après de longues années d’élevage en fûts, les deux spiritueux auront alors tendance à présenter un boisé fondu ainsi que des notes de vanille, d’épices douces, et d’écorces d’agrumes.

Mentions d’âge

Cognac et Armagnac peuvent présenter certaines mentions précisant leur durée de vieillissement sous bois après distillation. Toutes les indications ci-dessous précisent l’âge du plus jeune spiritueux présent dans l’assemblage d’une bouteille.

Pour le Cognac :

-VS (Very Special) : élevage minimum de 2 ans sous bois.

-VSOP (Very Special Old Pale) : élevage minimum de 4 ans sous bois.

-XO (Extra Old) : élevage minimum de 10 ans sous bois. Hors d’âge est ici un synonyme de XO.

Pour l’Armagnac :

-Blanche d’Armagnac : élevage minimum de 3 mois en cuve inox.

-VS (Very Special) : élevage minimum d’un an sous bois.

-VSOP (Very Special Old Pale) : élevage minimum de 4 ans sous bois.

-XO (Extra Old) : élevage minimum de 6 ans sous bois.

-Hors d’âge : élevage minimum de 10 ans sous bois.

Conclusion

Vous l’aurez donc compris, si Cognac et Armagnac sont deux eaux-de-vie d'exception témoignant du grand savoir-faire français en termes de distillation, celles-ci présentent toutefois de nombreuses différences permettant de mieux comprendre leur singularité.

Partez donc à leur découverte afin de satisfaire votre soif de curiosité ! Et si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à contacter directement La Cave Éclairée !

  • article-blog-la-cave-eclairee-caviste-en-ligne-cognac-armagnac-histoire-différences

    Cognac et Armagnac : histoires et différences

    Cognac et Armagnac sont deux eaux-de-vie françaises élevées en fûts de chêne (à l'exception de la Blanche d’Armagnac) et issues d'une même matière première, le raisin blanc. Néanmoins, chacune d'elle possède...

    2 commentaires

    Cognac et Armagnac : histoires et différences

    Cognac et Armagnac sont deux eaux-de-vie françaises élevées en fûts de chêne (à l'exception de la Blanche d’Armagnac) et issues d'une même matière première, le raisin blanc. Néanmoins, chacune d'elle possède...

    2 commentaires
  • ✔️ 100% DES VINS DÉGUSTÉS

  • 📦 ENVOIS RAPIDES ET SÛRS

  • 🍷 UNE CONSERVATION IDÉALE

  • 💳 PAIEMENTS 100% SÉCURISÉS

1 de 4